Nos conseils

Stage, volontariat ou emploi?

3 mots pour 3 projets différents.

Que puis-je faire avec et sans convention de stage ? Que se passe-t-il si je ne suis plus étudiant ? Est-il plus important pour moi d’acquérir de l’expérience plutôt qu’un salaire ? Si vous vous posez ces questions, alors vous êtes sur le point de clarifier vos exigences et rassurez-vous, cette étape est fondamentale pour faire aboutir vos recherches et convaincre vos interlocuteurs. Vous êtes sur la bonne voie. Alors avant de crier haut et fort que vous êtes le meilleur candidat à recruter, voici quelques pistes qui vous permettons de savoir laquelle de ces trois options : volontariat, stage ou emploi garantira la réussite de votre échange à l’étranger, soyez attentif !

En route pour un stage

Stage :

Professionnalisation , Apprentissage , Indemnisation .

Très souvent non rémunéré ou alors légèrement indemnisé, le stage est principalement réalisable en ONG, institutions, chambres de commerce et entreprises. Celui-ci est uniquement réalisable lorsqu’une convention de stage tripartie peut être mise en place, garantissant le suivi de l’étudiant par un établissement de formation. De manière générale, seuls les étudiants ayant un niveau d’espagnol avancé, une durée de stage supérieure à 4 mois et des compétences acquises dans un domaine particulier peuvent prétendre à une indemnité mensuelle. Introspectivement, le stagiaire, conscient qu’il n’est pas encore un professionnel aguerri, privilégie l’apprentissage et le suivi quotidien d’un senior au détriment de compensations financières significatives et régulières. L’entreprise, quant à elle, accepte d’incorporer une personne à productivité réduite sachant qu’elle devra assurer de son côté les coûts de formation, suivi et encadrement tout en laissant des marges de progression disponible au stagiaire. En ONG, institutions et chambres de commerce le stagiaire est d’avantage considéré comme un volontaire « professionnel », en argentine la définition est confuse sur ce point. Disposant de plus de connaissances et temps dédié, le stagiaire contrairement au volontaire obtient plus d’autonomie, de responsabilités et se voit par conséquent d’avantage considéré.

Volontariat :

Altruisme , Apprentissage .

Cette expérience qui par défaut est non rémunérée, est principalement réalisable en ONG, institutions et chambres de commerce. Elle reste facile d’accès lorsque l’on parle peu ou pas l’espagnol ou si l’on souhaite d’avantage obtenir un part-time cumulable avec d’autres projets personnels. C’est le statut à choisir si l’on souhaite développer des actions qui nous tiennent à cœur, dédier de son temps aux autres ou encore être en contact avec les populations locales. Le volontariat est également l’issue de secours lorsque l’on souhaite réaliser un stage mais que, pour une raison particulière, il ne nous est plus possible d’avoir une convention.

Emploi :

Professionnalisation , Apprentissage , Indemnisation .

Si vous recherchez une activité à même de vous permettre de subsister économiquement en Argentine, alors il vous faudra rapidement mettre de côté le volontariat et le stage, au profit d’une recherche d’emploi. Ici la logique est tout autre : n’importe quelle entreprise attendra de vous une productivité professionnelle avancée et un retour sur investissement rapide. D’expérience nous savons que sans une maîtrise parfaite de l’espagnol et des connaissances avérées dans un domaine particulier, la recherche du « contrat de travail » peut rapidement se compliquer pour les postes de niveau licence ou master. La recherche d’emploi vous fait clairement sortir du « marché de la formation » au profit du « marché du travail ». Les libertés migratoires y sont différentes et l’expatriation doit être envisagée dans de nombreux cas. Notre agence ne disposant pas de compétence à ce niveau, nous vous recommandons la lecture de notre FAQ qui vous orientera vers des conseillers dédiées.